Antoine MONNIER

Communication stratégique, Graphisme

Le potentiel des couleurs dans le monde des marques

Imitation ou comment attraper les touristes avec de jolies couleurs...

Sommes-nous sous l’influence des couleurs qui nous entourent ? Peuvent-elles jouer avec nos sentiments tel un taureau obsédé par le mutela du torero ? Analysons de plus près ces couleurs qui stimulent nos cellules nerveuses et font le bonheur des marques…

Une emprise sur notre comportement

Avant d’analyser les marques, nous allons être bref. Nous fonctionnons exactement de la même manière que le taureau. Effectivement, au centre correctionnel de la Marine américaine de Seattle, en 1979, le scientifique Alexander Schauss réussit à faire peindre les murs des cellules en rose. Selon l’expérience, il est démontré qu’une exposition de quinze minutes suffisait à réduire l’agressivité des détenus pendant 30 minutes au moins. Si vous avez un bon niveau d’anglais, vous pouvez lire son rapport.

Couleur Rose chambre relaxation Clinique des Cedres
Source : Clinique des Cedres

Depuis que cette étude a fait ses preuves, ce principe est utilisé dans les chambres de relaxation en milieu psychiatrique. Le rose réduit le rythme cardiaque et favorise le bien-être : c’est une couleur tranquillisante.

Vous pouvez aussi en profiter pour booster votre créativité et votre mémoire. Les adultes quant à eux travaillent mieux, plus vite et en faisant moins d’erreurs, dans une ambiance chromatique marquée. Il est plus simple de se souvenir d’une photo couleurs, mais beaucoup moins des photos en noir et blanc. On affirme aussi que les ambiances achromatiques sont les moins propices à l’enseignement des enfants en bas âge. Le vert-jaune, l’orange et le bleu ciel favoriseraient l’apprentissage. Malheureusement, ces couleurs ne sont pas assez exploitées.

Les couleurs dans le monde des marques et du packaging

Par définition, le packaging est l’art d’emballer le produit pour mieux emballer le client. Je vous invite à lire mon article : “Le packaging : un rôle de chef d’orchestre” pour mieux comprendre son influence.

évolution du packaging 7 UP
Source : Page Twitter : History Lovers Club

Ainsi, en rajoutant seulement 5% de jaune sur sa canette, Seven-Up a réussi à persuader ses consommateurs que la boisson avait un goût citronné. En conclusion : de grosses économies de temps et d’argent pour la marque qui n’avait absolument pas modifié sa composition !

D’après une étude menée par le Seoul International Color Expo, 92% des consommateurs sont convaincus par le fait que la couleur est déterminante dans leur acte d’achat.Nous sommes donc d’accord pour dire que la couleur du packaging est déterminante dans l’acte d’achat.

Le packaging, les couleurs et la perception du goût

Il y a quelques années, Coca-Cola a lancé sa boisson iconique d’une couleur différente : incolore ! Il s’agirait de sa véritable couleur car le liquide sombre est en réalité obtenu grâce à un mélange de caramel et de colorant.

Malgré tout, Pepsi ont été les premiers à proposer ce concept avec le Crystal Pepsi. Le résultat ? Un échec dans de nombreux pays. Un coca transparent est perçu comme « chimique » aux yeux du public qui a été imprégné par sa couleur sombre. Le colorant est pourtant réduit, le gout est identique, mais nos yeux perçoivent une information qui est non attribué à cette boisson. Ainsi, beaucoup de consommateurs ont l’impression que le Coca-Cola transparent est plus fade, et moins pétillant (lié certainement à la comparaison avec de l’eau pétillante.

Mais alors, pourquoi un échec dans certains pays et une réussite dans d’autres (comme le Japon qui commercialise toujours le coca transparent) ?

La réponse se trouve dans un seul mot : la culture. Ce sont toutes ses images que nous nus imprégnions au quotidien qui détermine notre perception. Par exemple, une mayonnaise doit être jaune en France et bien blanche outre Atlantique. La couleur se doit d’être acceptable par rapport au produit. Si on teintait un steak avec du colorant bleu, vous seriez certainement incapable de le manger.

Le Nitrite de Sodium (E250) dans le jambon industriel
Source : Page Twitter Olivier Dauvers

Cette comparaison est aussi valable pour le fameux jambon rose qui est en réalité naturellement gris (dû à l’absence de nitrite). Néanmoins, l’opinion publique change et se tourne peu à peu vers les aliments de moins en moins industriel… Excellente nouvelle !

Le logo et notre attachement à ses couleurs

Sinon, avez-vous déjà testé d’inverser la couleur des marques ? Une graphiste brésilienne s’est amusée à intervenir le ton de chaque logo. Le résultat est sans appel, nous sommes totalement perdus !

C’est pour cela qu’une fois la couleur établie par une marque, il est important de la conserver pour ne pas perdre le consommateur. La couleur a donc beaucoup d’importance quand le produit est peu connu. Notons qu’un cola autre que rouge et blanc est inconcevable. Bien qu’il y ait du bleu sur le logo de Pepsi-Cola, les couleurs dominantes restent les mêmes que celles du leader historique du marché, Coca-Cola.

Code couleur Brique de lait
Source : VL Média

C’est donc un repère clé pour que le consommateur s’y retrouve. Par exemple au rayon lait, sans même avoir besoin de lire le packaging, vous savez s’il est entier, demi-écrémé, ou écrémé en regardant la couleur de l’emballage.

IMac 1998 Apple coloré
APPLE

Certain peuvent également opter pour une révolution du design. L’un des meilleurs exemples est celui d’Apple, qui a lancé sa gamme d’IMac aux couleurs acidulées en 1998. C’était une bonne manière de casser les codes de l’informatique de l’époque. Ainsi, il est était beaucoup plus simple de se démarquer de la concurrence : Microsoft. Aujourd’hui, pour se distinguer à nouveau, Apple a dû supprimer ses couleurs et ne propose plus que des ordinateurs blancs ou métallisés pour illustrer l’épuration du design et le luxe. Ainsi, seul leurs appareils dit « low cost » comme l’IPhone 5C gardent des modèles aux matériaux moins nobles et colorés.

La couleur nous trompe, elle nous guide également dans nos décisions. Parfois séduisante, parfois répulsive, elle nous comble, nous apaise, nous agite, nous énerve…

Au fond, c’est une occasion parfaite de nous mener vers des biens et des services qui nous représentent mieux. Et vous ? Vous sentez-vous emprisonnés par les marques et ses codes couleurs lorsque vous effectuez vos achats ?

Vous souhaitez lire plus d’articles ? C’est par ici !